Tabaski 2018 à Thiès: Manque de pluies, immigration clandestine… Idrissa Seck compatit

Comme il a l’habitude de la faire, le Président du Parti Rewmi Idrissa Seck a célébré la prière de l’Aid El-Kebir (Tabaski) 2018 dans sa ville Thiès, il a ensuite réagit devant les micros de nombreux journalistes sur la situation du Pays.

« Je voudrais d’abord rendre grâce à Dieu d’avoir l’opportunité d’être à nouveau présent ici pour célébrer la fête de la Tabaski avec toute la communauté musulmane » a t-il dit d’emblée, Mr Seck n’a pas oublié la politique, il a listé les « souffrances » de ses « compatriotes » avec qui il compatit, « Je voudrais également exprimer ma compassion à l’endroit de tous nos compatriotes qui souffrent, qu’ils s’agissent des paysans et des éleveurs qui souffrent de manque de pluies. Des commerçants qui ont perdu leurs biens dans des incendies de marchés et d’infrastructures public. des jeunes qui, faute d’emploi sont obligés de se lancer dans l’immigration clandestine » la liste est longue.

La Rédaction