Soukey en sanglots: « L’homme qui fait battre mon coeur…. »