Scandale aux États-Unis : Le Sénégal achète des appartements à 15 milliards Fcfa

Après l’affaire du consulat du Sénégal à Milan portant sur l’achat d’un immeuble à 850 millions Fcfa pour abriter la représentation diplomatique, un autre scandale financier risque de faire grand bruit au Sénégal.
En effet, selon EnQuête, qui reprend un média américain, l’État du Sénégal vient d’acquérir, dans un accord de copropriété en vrac, un immeuble pour ses résidences présidentielles et autres bureaux d’une valeur de 25 millions de dollars soit 14?978?240?000 Fcfa. L’immeuble en question se trouve près du siège des Nations Unies à Midtown East.
En réalité, le Sénégal avait récupéré, en 2009, un site vacant au 227-235 East 44th Street pour 23,9 millions de dollars. Il prévoyait de s’associer à Glacier Global Partners pour construire un bureau à usage mixte et une tour de condos sur le site. Mais, en 2013, les choses ont mal tourné. Lors d’un procès cette année-là, Glacier avait accusé l’État du Sénégal de faire le tour du dos pour obtenir de meilleures conditions financières avec un autre partenaire, GSR Concrete, contrôlé par Ron Yeffet.
En 2014, le Sénégal a transféré une participation de 50% dans le lot à une société à responsabilité limitée (East 44th Developers LLC) qui était liée à un autre développeur pour 25 millions de dollars. Un plan a été élaboré pour construire une tour de 22 étages sur le site. L’accord prévoyait également que le Sénégal rachèterait deux des condos une fois la construction terminée. La propriété de la LLC reste trouble, mais les dossiers montrent que Pride Builders était responsable de la construction du projet, qui a fini par dépasser 19 étages.
Selon les dossiers du procureur général de l’État, les sponsors de la copropriété sont Adam Gordon, le propriétaire de Pride; Isaac Yeffet, un ancien chef de la sécurité du ministère israélien des Affaires étrangères qui dirige désormais une société de conseil dans le New Jersey; et Fodé Seck, ancien représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies. Le gouvernement a acheté l’unité commerciale, qui s’étend sur plus de 10 000 pieds carrés de la cave au deuxième étage, pour 13 millions de dollars.
L’État du Sénégal a également acheté l’une des deux grandes composantes résidentielles de l’immeuble, qui contient chacune plusieurs unités individuelles, pour 11,6 millions de dollars. Le condo résidentiel du Sénégal comprend 15 unités locatives sur cinq étages, selon les plans d’offre du condominium. Le deuxième bloc de condos résidentiels contient 62 appartements en location sur 14 étages de l’immeuble de 19 étages, selon le plan d’offre. Les dossiers publics montrent que le développeur, East 44th Developers LLC, conserve tout son intérêt dans cette partie du bâtiment.
Selon toujours les informations du journal EnQuête, Cheikh Niang, le représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies, est le signataire des documents pour les condos. Les actes ont été signés le 17 mars et les ventes ont été enregistrées fin avril. La Mission permanente de la République du Sénégal auprès des Nations Unies n’a pas répondu à une demande de commentaires, ni Pride Builders, Isaac Yeffet ou GSR Concrete.