Rebondissement dans l’affaire d’agression du consulat de Paris

Selon le journal Le Quotidien qui vend la mèche dans sa parution de ce mercredi après l’enquête déclenchée par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, le gouvernement du Sénégal a décidé de suspendre les deux gendarmes impliqués dans l’incident.

Selon l’accusation, Samba Mansour, accompagné de sa femme venue récupérer sa carte d’identité, a été violentée au sein du consulat. Les faits remontent au 30 septembre dernier.