Parrainage : le torchon brûle entre Cheikh Kanté et Amadou Ba aux Parcelles

Dakarmidi – Il n’est pas rare aujourd’hui que des problèmes naissent entre responsables politiques au sein de l’Alliance Pour la République (APR). Le dernier en lice est entre le ministre l’Economie, des Finances et du Plan et celui en charge du suivi du Plan Sénégal Émergent (PSE). En effet, le Dr Cheikh Kanté est accusé de mener une politique allant à l’encontre de la démarche de son camarade de parti, Amadou Ba aux Parcelles Assainies.

Selon une source de Senenews, l’ancien Directeur Général du Port Autonome de Dakar (PAD) a entrepris depuis quelques temps, des actions politiques à Dakar et surtout dans la commune des Parcelles Assainies, fief du « tout puissant » ministre. Dans le but de tirer de son côté des militants de la mouvance présidentielle. Une situation dénoncée par les souteneurs de l’autorité en chargé de l’économie.

« Quand le parti était en difficulté dans la capitale sénégalaise lors des législatives, c’est Amadou Ba qui est venu pour rehausser le niveau. Et, il a fait gagner « Benno Bokk Yakaar » à Dakar. Il ne faut pas prétexter vouloir servir le président Macky Sall, et tenter de faire une récupération politique. Il a payé des gens pour qu’il s’engage dans la collecte de parrainages et communiquer en son nom. Il n’aide pas le président Macky Sall avec ses actes. Tout le monde sait qu’Amadou Ba et Cheikh Kanté n’ont pas le même niveau politique. Alors qu’il arrête. C’est parce qu’il a été dépassé par le ministre Matar Ba à Fatick (sa région) qu’il veut maintenant venir à Dakar, précisément aux Parcelles pour vouloir s’imposer. Celui qui veut soutenir le chef de l’Etat doit le faire en toute positivité mais ne pas essayer d’effacer les actions d’une autre personne dans un même cercle. Et le président de la République est au courant de cette situation. Donc il faut que Cheikh Kanté se ressaisisse », a confié une source de SeneNews à la rédaction.

Déjà lors des dernières élections législatives, l’homme nommé « Baye Fall » de Macky Sall, soulignait que « la commune des parcelles assainies a été gagnée d’une courte tête lors des élections de juillet 2017« . Vus comme deux éléments clés du dispositif de la mouvance présidentielle, Cheikh Kanté et Amadou Ba, jouent d’importants rôles dans le « recrutement » pour l’Alliance Pour la République (APR) de militants et de grands responsables politiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom