Origine Covid-19 en Chine : Trump affirme détenir des preuves contre le laboratoire de Wuhan

Donald Trump passe à la vitesse supérieure dans ces accusations contre la Chine, qui aurait laissé le covid-19 se propager. Il affirme détenir des preuves contre le laboratoire de Wuhan. 

Taxes douanières contre la Chine

La scène a eu lieu à la Maison Blanche, jeudi 30 avril. Un journaliste s’est adressé à Donald Trump et lui a posé cette question : « Avez-vous vu jusqu’ici des choses qui vous permettent de croire sérieusement que l’Institut de virologie de Wuhan est à l’origine » de l’épidémie de coronavirus ? Du tac au tac, le Président américain a répondu « oui ». « Oui, c’est le cas », a-t-il assuré.

Sommé d’en dire davantage, le chef de l’Etat a répondu qu’il n’était « pas autorisé à en parler » à ce stade. Il a en revanche ajouté qu’il pourrait en conséquence imposer à la Chine « des taxes douanières » punitives.

Entre accusation et fake News

Quelques heures plus tôt, les services de renseignements américains, en général très discrets, avaient pourtant démenti la thèse du complot, en clamant que le nouveau coronavirus n’avait ni été créé par l’homme ni modifié génétiquement.

Le Président américain de son côté, accuse des organes de presse, dont NBCNews et CNN, de divulguer des fake news au profit de la Chine.
 « Il font de leur mieux pour dire de grandes choses sur la Chine. Ce sont des marionnettes chinoises qui veulent y faire des affaires. Ils utilisent les ondes américaines pour aider la Chine. L’ennemi du peuple! « , déclare-t-il.