Meurtre d’une adolescente en Italie: Des africains dont « des sénégalais » accusés

Dakarmidi – LItalie est secouée par un drame suite à l’assassinat d’une jeune toxicomane depuis quatre jours. Désirée Mariottini, 16 ans, a été droguée, violée et assassinée par des trafiquants de drogue. Parmi eux, deux « sénégalais » ou, plutôt, deux africains qui se font passer pour des sénégalais.

Agée de 16 ans, Désirée Mariottini, jeune lycéenne, a sombré dans la toxicomanie. Vendredi dernier, elle a quitté son quartier de Cisterna Di latina pour se rendre à Rome, située à une cinquantaine de kilomètres. selon ses copines, Désirée Mariottini leur avait confié qu’elle allait récupérer son téléphone portable volé par des connaissances de type africain. Effectivement, elle s’est rendue dans un coin du quartier indiqué de San lorenzo où cohabitent dealers, voleurs et toxicomanes. c’est dans un bâtiment en ruine de cette zone de non-droit qu’elle a été droguée, violée et assassinée.

Selon les premières informations de la police italienne, la victime y aurait échangé auparavant des doses d’héroïne contre des prestations sexuelles dans le squat. Les enquêteurs ont vite acquis la certitude qu’il ne s’agit pas d’une mort tragique, mais d’un assassinat par overdose.

Vingt-quatre heures après cette découverte macabre, trois suspects de type africain dont deux « sénégalais » sont arrêtés : Mamadou Gana et Brian Minth. Toujours est-il que ces derniers se font passer pour des sénégalais. ces arrestations dans le milieu de la communauté africaine ont provoqué la colère xénophobe du ministre italien de l’intérieur Matteo Salvini, qui est de l’extrême droite. « Les assassins sont des immigrés, des bêtes sauvages » s’est-il exclamé sur les lieux du crime où il s’est rendu.

Dans le but de neutraliser tout sentiment de haine et de stigmatisation raciale de nature à exposer les dizaines de milliers d’honnêtes sénégalais vivant en Italie, Me Sidiki Kaba, ministre des affaires étrangères, a publié un communiqué dans lequel il dit être « en train de prendre en urgence toutes les dispositions nécessaires pour l’identification de « deux prétendus sénégalais » qui auraient drogué, violé et tué une jeune italienne d’une vingtaine d’années.

Avec Exclusif.net

La rédaction