Médina: le DG de la (CDC), Cheikh Tidiane Ba apporte son soutien aux habitants de la commune touchée par la pandémie du covid19

Le directeur général de la caisse de dépôts et consignation (CDC), Cheikh Tidiane Ba s’est rendu hier à la Médina à l’occasion de la reception de vivres destinés à aider les habitants de la commune.

Avec l’aide de quelques bienfaiteurs, une collecte de plus de dix millions a été réalisée. Ce qui a permis d’acheter des vivres afin de soutenir la population dans un contexte assez particulier qui est celui de la pandémie du Covid19.

Selon lui, avec la situation de la pandémie, les habitants sont très touchés car ayant perdu leur outil de dignité qu’est le travail, c’est aussi une période ou les populations ne peuvent plus sortir et ont des difficultés, il est donc heureux que l’on apporte notre soutien.

« En ce qui concerne la distribution des vivres, il n’y aura aucune discrimination a ce niveau. Le seul critère qui vaille c’est la vulnérabilité, c’est la situation de la famille. Si l’on trouve une famille qui a des difficultés, nous serons obligé de lui apporter ce soutien », a t-il assuré.

Il ne manqua pas de remercier les jeunes de la CAPB qui ont bien cotisé et ceci a permis d’engraver 10 million CFA, permettant aujourd’hui  de distribuer aux moins 100 tonnes de riz à la médina.

 » Ceci dit nous faisons ce que nous pouvons faire et nous attendons le soutien et la participation de l’état » a t’il rajouté.

Cependant il ne décline pas l’appel du maire en ce qui concerne l’appui de l’Etat pour les neuf mille kits alimentaire destinés à aider la population médinoise. Il espère voir les résultats mais surtout si tout sera distribué de façon juste et équitable et pense que tel sera le cas, mais dans le cas contraire, il ne manquera pas d’aviser.

Il a aussi parler du comportement quelque peu flatteur des jeunes de la médina face aux autorités et exhorte à ce qu’on comprenne d’abord la sociologie medinoise avant d’apporter des jugements.

Sur ce il soutient, « concernant les jeunes de la médina, qui sont sortis lors du couvre feu, je l’ai dit, je l’ai expliqué , je l’ai rabâché, qu’il faut d’abord comprendre la sociologie médinoise avant de porter des critiques, mais nous ne serons jamais en phase avec ses jeunes car ils ont bravé l’autorité de l’état et nous en tant que fonctionnaire nous ne ferons jamais cela et personne d’ailleurs ne devrait le faire ».

Toutefois, il présente ses excuses au nom de la commune à toute la population sénégalaise et à l’état en particulier sur ces comportements venant de la part des jeunes de la localité.