Marché Sandaga: Les commerçants rejettent la dernière maquette

La vieille bâtisse du marché Sandaga sera démolie le dimanche 2 Août prochain. C’est du moins l’ultimatum fixé par le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb, dans un arrêté.
Mais les commerçants n’adhèrent pas à la nouvelle maquette proposée par les autorités, dans le cadre du projet de réhabilitation dudit marché. Sur les ondes de IRadio, Dame Diop qui s’exprime au nom du Collectif « And aar Sandaga » explique que ses camarades exigent la première maquette initialement présentée et validée par les commerçants. De plus, ils décrient l’ultimatum fixé au dimanche 2 août.
« Nous avions pris des engagements par rapport à l’autorité étatique et ces engagements consistaient à quitter le bâtiment central après la Tabaski. On avait signé avec les autorités étatiques et c’est ce papier qui montre que cinq (5) jours après, on pourra quitter ces lieux. Mais lorsque le ministre de l’Intérieur était venu, il avait décidé de nous faire quitter ces lieux deux jours après la Tabaski », a-t-il soutenu sur IRadio.
Avant de préciser : « nous avions pris des engagements que nous avions respectés et nous avions aussi parlé avec le préfet de Dakar et d’autres autorités. Mais eux aussi, ils avaient pris des engagements, ces engagements consistent à parler de cette fameuse maquette sur laquelle on avait travaillé avec le comité de pilotage dirigé par l’ancien ministre du Commerce, Alioune Sarr et qui a été remplacé par une autre maquette. Donc nous continuons à exiger cette maquette ».

Laisser un commentaire