Marche de l’opposition dans la banlieue ce 12 août 2018: déclaration des jeunes

Mesdames, messieurs les journalistes ;
Frères et sœurs des partis du front de l’opposition ici représentés ;
Jeunesse du Sénégal ;
Le front des jeunesses de l’opposition se réjouit de votre forte mobilisation et de votre sincère implication dans le combat qui est en train d’être mené sur toute l’étendue du territoire national.
Se félicitant du grand succès qui a accompagné la marche du peuple du 13 juillet dernier, le front des jeunesses de l’opposition réitère ici les principaux points de doléances irréversibles. Ces points énumérés dans une déclaration de presse parue le 11 juillet avaient la teneur suivante :
➢ La nomination d’une personnalité neutre en charge des élections
➢ La libération immédiate de Khalifa Sall
➢ Le rétablissement de Karim Wade dans ses droits
➢ La fourniture correcte en eau sur l’étendue du territoire national
➢ La garantie d’une compétition électorale inclusive
Aujourd’hui plus que jamais, nous jeunesses de l’opposition, tenons, de façon solennelle et avec la plus grande fermeté, à mettre en garde le président candidat et dictateur confirmé qu’il sera tenu responsable unique de l’imminence d’un chaos national dont la portée à venir risque de dévaster les acquis démocratiques et sociales de notre chère nation.
Faisant le sourd et l’aveugle, il refuse d’être sensible aux tirs de sommation d’un peuple désabusé et au bord du gouffre et continue de façon ostentatoire à saper les fondements essentiels à l’équilibre social de notre cher pays. Qu’il sache que le réveil sera brutal pour lui et son mafieux de clan !!!!
C’est pourquoi, sensibles aux préoccupations des populations, les leaders de l’opposition ont entrepris d’organiser une grande marche du peuple dans la banlieue ce 12 Aout 2018.
Nous tenons à saluer leur sens des responsabilités et leur dévouement aux causes et préoccupations nobles des populations de la banlieue en particulier et du Sénégal en général. En décidant de tenir cette marche dans la banlieue, les leaders ont entrepris la voie la plus indiquée pour impliquer l’ensemble des couches des populations et à tracer ainsi le chemin menant à la victoire finale.
S’il est certain que c’est dans l’unité réaffirmée que nous vaincrons, il est tout aussi certain que c’est en nous attelant véritablement à la satisfaction des doléances des populations et à la sauvegarde des acquis de notre chère nation, que nous irons inéluctablement vers l’établissement d’un Sénégal meilleur et garant du respect des droits de chaque citoyen quel que soit sa sensibilité politique et son opinion.
D’ailleurs en parlant de droit, les jeunesses de l’opposition fustigent le comportement honteux des magistrats dans le traitement du dossier de Khalifa Sall, prisonnier politique du régime de Macky Scandales SALL. Nous exigeons sa libération sans délai et sans condition.
Les jeunesses de l’opposition assument et s’approprient l’ensemble des propos de l’honorable député Cheikh Bamba DIEYE à l’endroit des magistrats corrompus et dormeurs, complices d’un pouvoir agonisant. Nous mettons en garde le pouvoir sur le deux poids deux mesures érigé en règle. Cheikh Bamba ne répondra à aucune convocation.
Les jeunesses de l’opposition se félicitent de la note scientifique du magistrat Yaya Amadou DIA (ancien  Assesseur à la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), cours qui avait jugé et condamné Karim dans les conditions nébuleuses et injustes que nous connaissons) qui a fini de montrer de façon limpide que rien ne peut s’opposer à la candidature de Karim WADE et à son inscription sur les listes électorales, et ce, au regard de la constitution, du code électorale et du code de procédures pénales.
Pour un Sénégal de paix et de stabilité, nous jeunesses de l’opposition, invitons le sourd-aveugle président à se ressaisir pendant qu’il est encore temps en s’attelant à répondre favorablement à nos interpellations. S’il ne le fait pas, qu’il sache que les mois à venir seront un enfer pour lui. Nous n’excluons aucune initiative, aucune mesure, aucune action, pour que la dignité des sénégalais soit préservée, et cela au prix de nos vies.
Nous invitons solennellement, toute la jeunesse du Sénégal à se joindre à nous ce 12 Aout pour porter les préoccupations des populations.
Nous invitons la jeunesse de la banlieue qui vient encore d’être zappée du financement de la DER au profit de gens cinquantenaires du régime, à se joindre à nous pour que s’estompent les dérives d’un régime qui a perdu tout repère.
Les jeunesses de l’opposition tiennent à remercier les jeunesses du Grand Parti de Guédiawaye qui ont bien voulu accueillir cette conférence de presse.
Vive le SENEGAL !!!!
Vive la JEUNESSE !!!!

Guédiawaye, le 10 Aout 2018

La Rédaction