Les internautes chassent Pape Diouf et ses prostituées…

Rien ne peut se faire au Sénégal aujourd’hui sans tenir compte de la voix des internautes qui deviennent de plus en plus comme un autre nouveau « pouvoir ». La preuve, même si ça sera très difficile pour convaincre certains, la parole des internautes peut changer ou influer sur certaines choses qui sont aux antipodes de nos valeurs.

Et ce n’est pas l’artiste Pape Diop qui en démentira. Car, grâce à la pression de ces Sénégalais de l’intérieur comme de la diaspora qui se sont servi de ces moyens technologiques de communication, ont rigoureusement dénoncé l’organisation d’un événement de danse, «sabar» au Grand théâtre au moment où le peuple est en plein deuil suite au décès de Bruno Diatta. Ces compatriotes très outrés, ont assiégé hier la toile pour désapprouver cette manifestation mais poster leurs photos de deux rondeuses venant du Mali et de la Côte d’Ivoire pour mettre la pression sur les autorités étatiques.

La Rédaction