Les ambulants du marché Dior déguerpis

Marchands ambulants et forces de l’ordre se sont affrontés ce mardi au marché Dior des Parcelles assainies. A l’origine des manifestations de ces jeunes commerçants, leur déguerpissement du site qu’ils occupaient, réservé désormais à un parking pour véhicules. Ce que dénoncent ces derniers sur les ondes de Zik fm. « Ils sont venus et ont saccagé tous nos bagages. Ensuite, ils ont emporté tout ce qu’ils pouvaient transporter. Nous pensons que le projet de garage qu’ils veulent mettre ici va créer plus de problèmes », s’indignent-ils.

Pour les responsables, le marché a besoin d’être assaini surtout en cette période de préparatifs de Tabaski : « Il y a beaucoup d’agressions et de cas de vols. Et, à chaque fois, on nous le reproche. Le marché est réputé être très dangereux. Et ça, ce n’est pas bon pour nous ».

En plus de « réduire les nombreux cas d’accidents de la route enregistrés sur cet axe », le désencombrement s’impose car l’état des lieux pose « un problème de circulation », soutiennent toujours ces responsables.

Au cours de ces affrontements, plus d’une dizaine de jeunes manifestants ont été interpellés et conduits au commissariat des Parcelles assainies. Selon le correspondant de Zik fm, la police continue de veiller au grain afin d’éviter tout débordement. Et, signale-t-il, les négociations se poursuivent entre les autorités à savoir le Sous-préfet, le commissaire et les délégués de marché pour trouver un terrain d’entente.

La Rédaction