Avec l’équivalence de 52 000 fcfa par heure, le premier bordel de poupées-sexe s’ouvre en Allemagne

La poupées-sexe qui est devenue un sujet de conversation à travers de nombreux pays a finalement atteint l’Allemagne, avec l’ouverture de la première maison close avec uniquement des poupées.

Evelyn Schwarz, 29 ans, dirige la maison nommée ‘Bordoll’ à Dortmund, en Allemagne – Une fusion des mots anglais ‘bordel’ and ‘doll’ (bordel et poupée).

Voulant d’abord en faire une boutique S&M (sadomasochisme : une pratique sexuelle associant sadisme et masochisme), Schwarz a finalement opté pour l’achat de 11 poupée de sexe en silicone, et baptisa chacune d’elle avec un nom différent.

Les cinq poupées-sexe en pierre sont importées d’Asie et coûtent chacune 2 000 euros (1.300.000).

Elles ont toutes des hauteurs, des couleurs de cheveux et des tailles de poitrine différentes. Une poupée de sexe est même faite pour ressembler exactement à un personnage animé japonais aux cheveux bleus.

Le succès est tel que les poupées sont réservées environ 12 fois par jour, pour un coût de 80 € (52 000 fcfa) par heure.