Le paradoxe de la première station balnéaire de l’Afrique de l’Ouest : Saly, une ville mille maux

Dakarmidi – Saly, première station balnéaire de l’Afrique de l’Ouest avec plus d’une centaine d’hôtels et de résidences, génère des dividendes importantes pour notre économie. Et pourtant, le calvaire des habitants de Saly perdure et se conjugue entre insalubrité et situation sanitaire désastreuse.

Il s’y ajoute une érosion côtière menaçante face au manque de réaction appropriée de l’équipe de la gouvernance locale. La vulnérabilité du secteur touristique et ses implications socio économiques sur l’économie locale reste un défi majeur à relever pour Saly. Tout le sens d’un nécessaire changement de cap et de gouvernance locale en 2019, Incha Allah, pour espérer réussir ce pari de redressement de Saly. Nous parlerons aux populations Incha Allah pour changer la donne.

 

Babacar BA
Président Alternatives Citoyennes