Le jour où Babacar Touré a menacé de démissionner du Cnra

Dakarmidi-Le 20 mars 2016, jour du référendum, des agents de l’Agence de régulation des télécommunications et postes (Artp) avait assiégé les locaux de «Walfadjri» pour fermer le groupe de presse Sidy Lamine Niasse. Les populations étaient sorties pour faire face aux élements du Groupement d’intervention mobile (Gmi) qui avaient quadrillé la zone.

L’Artp reprochait au groupe Walf d’encourager implicitement à voter Non à travers les débats et les reportages diffusés sur sa chaine.

Ce jour-là, informe Ibrahima Bakhoum, membre du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), Babacar Touré, président de cette entité, avait menacé de démissionner si le pouvoir venait à fermer «Walfadjri».

Ibrahima Bakhoum a fait cette révélations sur les antennes de la Rfm à l’émission «Remue ménage».

Avec IGFM