L’Arène Nationale: un complexe sportif et culturel Universitaire. (Par Abdoulaye Mamadou Guissé)

Un pas géant vers la modernisation de Pikine, jadis laissée en rade par les précédents régimes qui se sont succédés dans les nuits noires de promesses non tenues et l’installation immorale de la Pikinité dans la misérabilité aveuglante.

Le chef de l’Etat a créé un pont d’audace, entre le jeu sportif et l’enjeu infrastructurel de l’heure. Macky Sall, le nouveau maitre libéral éclairé, a compris que Pikine est le coeur du sénégal. Il a bien compris que c’est à Pikine que respire et palpite l’âme de la nation dans ses différentes composantes.
Nous devons en être fiers et c’est le lieu de le noter ici dans les pages d’or de l’histoire de Pikine. C’est véritablement le commencement d’une vie meilleure dans cette contrée, et la guérison des maux qui l’avaient gangrenée.

L’Arène Nationale est bien la preuve d’une générosité résolument orientée vers l’émergence d’une époque porteuse d’espoir.

Nous devons être fiers du Président Macky Sall, en effet il est le premier président de la République du Sénégal à hisser Pikine dans l’architecture de la Grèce antique. Oui, la Grèce nous ressemble fort bien désormais, n’est-ce pas elle, une nation auréolée de victoires grâce à un corps saint dans un esprit saint?

Les régimes passés ont été des vecteurs d’étiquettes de misérabilité et les germes d’une banlieue peupléé et laissée pour compte.

L’ arène nationale n’est pas un complexe sportif, encore moins un air de jeu pour le jeu. L’arène nationale est un leg précieux, un affranchissement moral et intellectuel, un indicateur manifeste et irréversible de la croissance humaine dans l’essence du mieux être. L’arène nationale est tout simplement un complexe sportif et culturel Universitaire.

Le Président Sall a aussi fait de pikine la capitale du Sénégal, le temps d’un conseil des ministres qu’il avait réuni un mercredi 20 juillet 2016, à 10 heures, à l’hôtel de ville de Pikine.

Que reste t-il à faire pour Pikine après l’inauguration de l’arène ce 24 Juillet 2018?
Simplement le renouvellement du mandat du patron de l’APR en 2019 au soir du 24 Février.

Alors Pikine sera la carte postale du Sénégal, et le tourisme culturel conduira les grandes mutations économiques.

L’arène nationale hissera le Sénégal au sommet des sphère des grandes nations.
L’ heure est aux actes utiles, et la voie de l’émergence décretée par le PSE en est le seul indicateur de performance garantie dans la durabilité.

Abdoulaye Mamadou Guissé