La cellule de communication de l’UNP/Bokk Jëmù répond à Samuel Sarr

En parcourant les journaux de ce matin, il nous a été donné de lire des propos injurieux de Samuel Sarr à l’endroit de Me Souleymane Ndéné Ndiaye, ancien Premier Ministre et Secrétaire Général national de l’UNP.
On s’est tout de suite demandé quel en était le mobile. C’est ainsi que nous avons su que cet énergumène l’a fait prétextant que Ndéné aurait insulté Me Wade. Quel mensonge !
Pour la gouverne de Monsieur « Teel ma radiakh » Souleymane n’a jamais insulté Me Wade qu’il considère comme étant son maître qui lui a appris énormément de choses. L’amour que Me Ndiaye porte à Abdoulaye Wade est un secret de polichinelle. Contrairement à ceux qui respectent toujours Me Wade, Sam a toujours menacé ce dernier de divulguer des secrets qu’il détiendrait par devers lui afin d’obtenir des faveur de Abdoulaye Wade. Cela même ce dernier le sait et tous le savent au PDS.

Ce qui fait que «Sam le louche » est vraiment bizarre.
Voilà quelqu’un qui devait se taire à tout jamais. Au lieu de cela, cet homme sans scrupule vient nous déclarer qu’il est candidat aux élections présidentielles. Quel culot !

Pis au lieu de s’arrêter à cela, il en rajoute une couche en attaquant verbalement ses anciens frères libéraux notamment l’ancien Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye. Quelle impertinence !

Samuel Sarr est cet homme dont le parcours est à jamais mêlé à un soupçon de crime ; Nous parlons du meurtre d’un illustre fils du pays, nous voulons nommer Feu Babacar Sèye.

On est en 1993 quand Me Sèye est tué et que des jeunes arrêtés dans le cadre de cette enquête révèlèrent à la face du monde que l’argent ayant servi à l’achat de  l’arme du crime et du véhicule aurait été donné par « Sam le louche » dans les locaux de l’ex quartier général du PDS en face de l’école de Police. C’est pour cela même qu’il fut arrêté et mis en prison.

Rappelons déjà qu’en 2000, Samuel n’a pas participé à l’alternance mais avait soutenu le candidat Talla Sylla. Il semble vraiment vouloir l’oublier.

C’est en 2001, lors d’un voyage officiel de Wade en Gambie que Samuel a supplié Pape Samba Mboup pour que ce dernier puisse l’introduire auprès de l’ancien Président. Mboup l’aida à obtenir le pardon de Wade mais pas sans difficulté. En effet Karim s’y est opposé farouchement et a même failli en venir aux mains avec Pape Samba.
Ce fut le même cas en 2000 quand Pape Samba a voulu réconcilier Samuel et Wade. Même chose, Wade family s’y est opposé.

La raison de ce refus de Wade fils est à chercher dans ce libertinage et cette libido débordante de « Sam le louche ». Ce dernier a failli faire à Sindjéli, la sœur de Karim, ce que la décence ne nous permet pas de dire. Peut-être qu’un jour Sam aura le courage d’en parler.

Ayant obtenu la clémence de Wade, Samuel fut nommé Directeur Général de la Sénélec. C’est le début de la descente aux enfers pour cette boite tant dans la gestion que dans la distribution de l’énergie.

L’on se rappelle tous du fuel mélangé à de l’eau et des surfacturations dans les commandes. Samuel a même poussé le bouchon plus loin en faisant débarquer pour le compte du pays un bateau rempli de fuel mélangé à plus de 50 pour cent avec de l’eau.

Les délestages ont commencé avec la panne des machines et les émeutes pour de l’électricité. Tout a commencé avec « Sam le louche ».

C’est en 2010, sur suggestion de l’ancien Premier Ministre Ndéné, que Wade  a démis de ses fonctions le ministre de l’énergie d’alors : Samuel Sarr ! Ce que ce dernier ne pardonnera jamais à Souleymane. Ce qui explique même les récentes attaques du mercenaire à l’endroit de Ndéné.

C’est à cette date que « le louche » a été bie’ démis pour enfin se contenter du poste de ministre d’Etat auprès du Président.

Samuel Sarr l’homme aux passeports multiples. Comment peut-il se présenter alors qu’il n’est pas exclusivement sénégalais. Ah ! Il sait bien qu’il ne peut pas. Il essaie juste de mettre une certaine pression pour se soustraire de la Justice de notre pays. Sam est gambien. Sam est sénégalais. Sam est…. N’oublions pas qu’en 2000, il a été appréhendé à l’aéroport en possession de plusieurs passeports. C’est Pape Samba Mboup qui était intervenu pour le tirer d’affaire. Sam a vraiment la mémoire courte.

Autre dimension qui fait que Samuel est vraiment louche : son cursus scolaire. Il dit avoir fait ses études au Canada mais pour quels diplômes. Que dire de sa fortune ? Comme le parrain d’une mafia qui ne dit pas son nom, « Sam le louche » trimballe des sommes faramineuses d’argent sans traçabilité.

Me Souleymane Ndéné sur qui il essaie de jeter l’opprobre a été son avocat dans l’affaire Me Sèye aux côtés de ses ainés dont Me Madické Niang, Masokhna Kane, Daouda Ba…

Mieux Ndéné tout le monde connait son cursus. Il a fait ses études au Sénégal et a gravi tous les échelons. Il a été Directeur de cabinet, Ministre, Ministre d’Etat, Premier Ministre…patron de Samuel Sarr.

« Sam l’idiot » oublie peut être sa fameuse contribution dans la presse et titrée « Macky un incompétent, un complexé ». C’est lui qui traine les tares d’un complexe nait de sa naissance et de la façon dans laquelle il a été élevé. Cet homme a vraiment l’insulte à la bouche.

Tout ce qui fait bouger Samuel présentement c’est le fait qu’il soit dans l’œil du cyclone. On sait ! Qu’il garde son énergie pour plus tard. Il piaille pour demain se « victimiser ». On a tout compris !

Sam daale est vraiment louche !
Fait à Dakar ce 13 Août 2018
La cellule de communication de l’UNP/Bokk Jëmù

La Rédaction