Guy Marius Sagna divulgue le contenu de sa dernière discussion avec Fatima Mbengue

« Quelques minutes avant d’être arrêtée pour la deuxième fois en 04 jours par la Dic, Fatima M’bengue, membre du Frapp, me disait : « Les arrestations de Abbas Fall, de l’épouse de Birame Soulèye Diop…sont des tentatives de nous divertir de l’essentiel : la résistance contre ce complot en cours depuis 2012. »
 
Ainsi l’activiste n’a pas manqué d’apporter des précisions sur l’arrestation de sa collègue.
 
 « À ceux qui se demandent quels sont les combats auxquels Fatima a participé, je réponds par la question: quels sont les combats auxquels Fatima n’a pas participé? Tellement j’ai l’impression qu’elle a été de tous les combats ». 
 
 
« J’ai connu Fatima M’bengue en 2012 quand j’ai été emprisonné à Tambacounda »
 
Ainsi, il revient sur sa rencontre avec Fatima Mbengue: Membre de Y’en a marre, de Nittu dëgg, du front contre le sommet de la francophonie, de la coalition nationale Non aux APE, du front anti APE anti CFA, du FRAPP et donc de Aar li nu bokk, de Noo Lank… J’ai connu Fatima M’bengue en 2012 quand j’ai été emprisonné à Tambacounda. 
Elle était venue avec les Abdourahmane Sow, Djiby Guissé et d’autres jeunes du M23 pour me soutenir le jour de mon jugement au tribunal de Tambacounda. Ils m’ont porté bonheur : j’ai été libéré. Depuis, on ne s’est jamais quitté. 
Beaucoup de gens s’inquiètent pour moi. Fatima m’appelle à chaque instant pour savoir où je suis, si je suis libre et en vie (…) ».
 
« L’État néocolonial a eu peur, voilà pourquoi Macky Sall a arrêté notre Fatima »
 
Selon Guy Mariurs, Fatima a été arrêtée après la conférence de presse animée par FRAPP Dakar et Pastef Dakar « qui symbolise la nécessité de la jonction sur le terrain des forces progressistes, démocratiques face au DÉMONCRATE Macky Sall. L’État néocolonial a eu peur. Voilà pourquoi Macky Sall a arrêté notre Fatima. Elle s’occupait des prisonniers. 
La première fois qu’elle a été arrêtée il y a 04 jours elle s’occupait aussi des prisonniers. 
Une serviteuse du peuple, une anti-impérialiste, une révolutionnaire…qui comprend les enjeux actuels : voilà la  Fatima que l’État néocolonial de Macky Sall a arrêtée.

Laisser un commentaire