Dépouille démembrée à Touba : Les mis en cause évoquent des morsures de rats

Les morsures de rats seraient à l’origine des blessures constatées sur le corps démembré de la défunte Sokhna Oumy Kandji, âgée de 116 ans, originaire de Darou Khoudoss.
En tout cas, c’est ce qui ressort des auditions des responsables de la morgue mises en cause dans cette affaire, rapporte L’Observateur.
Un autre suspect évoque une défaillance mécanique au niveau de l’emplacement dans des casiers dans la morgue.
La défunte a été inhumée, hier, au cimetière Bakhiya. À noter que le vigile et le responsable de la morgue ont été arrêtés.