Covid 19 : le Sénégal ne compte pas sur l’Artemesia

Le Professeur Moussa Seydi, qui en a fait l’annonce dans les colonnes de L’Observateur, révèle plusieurs obstacles avec le traitement de l’Artemesia.
Après analyse des études phases intra-cliniques, les toubibs ont décelé des effets anti-inflammatoires et une toxicité de 62% dans l’Artemesia.
Pis, il est difficile, selon les scientifiques sénégalais, de connaître de manière précise les différentes molécules qui composent la substance.
Il est également remarqué l’absence de métaux lourds et de chloroquine dans ce remède malgache.