Coronavirus : Donald Trump menace la Chine

Donald Trump a affirmé, jeudi 30 avril, qu’il dispose de preuves que le nouveau coronavirus, responsable de la pandémie de Covid-19 dans le monde, provient d’un laboratoire chinois à Wuhan. Le président américain pourrait, en conséquence, imposer à la Chine de nouvelles « taxes douanières » punitives.
La pandémie de Covid-19, nom du coronavirus apparu pour la première fois dans la province du Hubei fin 2019, a mis un peu plus à mal les relations entre les États-Unis et la Chine. Dans une allocution à la presse depuis la Maison Blanche, jeudi 30 avril, le président Donald Trump a relancé les hostilités diplomatiques en liant à nouveau ce coronavirus à un laboratoire chinois de Wuhan. À un journaliste qui lui demandait s’il avait des éléments l’incitant à croire sérieusement que l’Institut de virologie de Wuhan était à l’origine du virus, le chef d’État a répondu par l’affirmative.
Trump en désaccord avec les services de renseignement américains
« C’est quelque chose qui aurait pu être contenu à l’endroit d’origine, et je pense que ça aurait pu être contenu très facile », a déclaré Donald Trump, qui n’a toutefois pas précisé quelles étaient ces preuves. Le président, candidat à sa réélection en novembre et confronté à une nouvelle crise économique liée à la pandémie, envisage une manière de punir la Chine. Interrogé sur la possibilité que les États-Unis ne remboursent pas leur dette envers Pékin en guise de sanction, Donald Trump a rétorqué qu’il pouvait s’y prendre « autrement », comme en « instaurant de taxes douanières », une méthode déjà utilisée en 2019 dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.
La salve du président intervient quelques heures seulement après un communiqué les renseignements américains qui, après enquête, sont arrivés à la conclusion que « le virus du Covid-19 n’a pas été créé par l’Homme ou modifié génétiquement », contrairement à ce qu’affirment certaines rumeurs. Une position que Donald Trump ne semble pas partager. Depuis le début de l’épidémie, le Républicain multiplie les accusations à l’égard de la Chine.
Le nouveau coronavirus a fait plus de 230 000 morts dans le monde, selon un dernier bilan établi au 30 avril. C’est aux États-Unis que le Covid-19 est le plus meurtrier, avec 61 717 décès et 1 054 261 cas.
(Avec AFP)