Coronavirus au Sénégal : Les essais cliniques du «Covics Organics» achevés

Dans le volet thérapeutique du covid-19 dans notre pays, des scientifiques sénégalais travaillent sur des essais cliniques concernant le « covics organics », un remède à base d’artémésia produit et utilisé par Madagascar. Le Témoin  dans sa parution informe que le protocole pourrait être mis aujourd’hui même à la disposition du ministère de la Santé pour un contrôle éthique, selon le Pr Daouda Ndiaye.

Une ruée remarquable vers le remède malgache

La tisane « Covics Organics », mise au point par l’Institut malgache de Recherches appliquées, a déclenché un très fort intérêt sur le continent. De partout, on rue vers « Madagascar » pour se procurer ce remède présenté comme miraculeux dans le traitement du Covid-19. Le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann avait émis le souhait d’un « diagnostic » du produit avant toute utilisation.

Pr Moussa Seydi avait exigé qu’on fasse d’abord des examens scientifiques approfondis sur ce produit made in Madagascar avant de l’utiliser éventuellement sur des malades atteints du coronavirus. Une exigence qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Après l’étude sur l’aspect scientifique du produit, le Sénégal a travaillé sur des essais cliniques concernant le « Covics organics ». Les scientifiques nationaux qui ont fait lesdits essais vont d’ailleurs remettre dès aujourd’hui au ministère de la Santé un protocole pour une utilisation efficace de l’Artémesia selon les normes scientifiques requises.