Cheikh Béthio mérite-il une si triste fin?

Les Thiantacounes réagissent en masse suite à la sortie virulente de Me Khassimou Touré à l’endroit de leur guide en ces mots « nous lui seront éternellement fidèles ».

Me Khassimou Touré n’a pas raté Cheikh Béthio Thioune. Et à l’entendre parler, il donne l’impression de quelqu’un qui a envie, profitant du procès, de vider sa rancoeur sur Cheikh Béthio Thioune.

Personne n’osera dire que le guide des Thiantacounes est un homme mauvais, et tout le monde affirmera en même temps qu’il est éteint en son guide Serigne Saliou Mbacké (ra).

Me Khassimou Touré au delà du procès, veut faire le procès de la démarche idéologique de Cheikh Béthio, à laquelle il n’adhère point, et qu’il déchire tout simplement. La seule chose que ses détracteurs peuvent reprocher à Cheikh Béthio c’est son excès dans l’amour qu’il voue à tout ce qui se rattache à Serigne Saliou Mbacké (ra). Des centaines de millions dépensés à chaque Magal, des milliers de bœufs qui envahissent Touba, au grand bonheur des disciples, jamais une telle ferveur dans l’acte n’est observée ailleurs, même si son acte est mimé par tous à moindre degré.

Depuis l’ouverture du procès, les plumes les rudes, les plus sévères se sont soulevées pour essayer d’anéantir la fabuleuse histoire d’un homme voué à la soumission, irréprochable dans son amour voué à une communauté.

Un procès public est fait pour déshabiller l’existence d’un homme, son parcours, sa pensée et sa démarche. Dans une République organisée, c’est la justice qui se charge de descendre ceux qui gênent sa marche, et le canal par lequel elle les fait passer est tellement bien huilé que quand le droit est dit, il est parfaitement dit!

Quels sont ceux-là, tapis dans l’ombre, qui en veulent terriblement à Cheikh Béthio Thioune?

Difficile de tourner l’affaire, car ici on parle de meurtres, d’atrocités, de terribles révélations qui ont selon les gros titres de la presse enfoncé le guide des Thiantacounes. La masse suit cette trajectoire sans la tournée dans tous les sens. Nos matinées ces temps-ci sont douloureuses, les infos sur Cheikh Béthio l’accablent, n’est-ce pas une démarche à la régulière selon la République et ses bras invisibles?

Les Thiantacounes témoignent leur solidarité à la famille Thioune, renouvellent leur acte d’allégeance à leur guide, et laissent le temps à ses natures ressusciter la vérité.

À bientôt 80 bougies, il ne s’agit plus de corriger un homme de son âge, qui a essuyé toute forme de calomnie durant ces deux décennies, mais plutôt de revoir quel est l’élément qui n’a pas fonctionné juste après le 04 Avril 2012, qui a ouvert le rideau d’une descente en enfer programmée de Cheikh Béthio Thioune! À méditer !

La rédaction