Audit du fichier électoral: Le biomètre claque la porte

Selon Source A qui vend la mèche dans sa livraison de ce mercredi, il s’agit du biomètre.

C’est via un e-mail qu’il a fait savoir au cabinet ERA qu’il ne peut plus se rendre au Sénégal.

Les raisons de son désistement n’ont pas été évoquées.

Le cabinet ERA a lancé un autre appel à candidatures pour remplacer le démissionnaire.

À signaler que parmi les 9 experts (5 évaluateurs et 4 auditeurs) recrutés par ERA, aucun Sénégalais n’a été coopté au motif qu’aucun compatriote n’a rempli les critères.