Algérie: Les manifestations, une aubaine pour les vendeurs de drapeaux

L’Algérie en vert, blanc, rouge, les couleurs de son drapeau. Depuis le début des manifestations contre le pouvoir, un nouveau commerce a vu le jour. Dans les rues d’Alger petites échoppes et vendeurs à la sauvette proposent écharpes, bonnets, fanions, et bien sûr l’emblème national que les Algériens adorent arborer dès qu’ils ont en l’occasion. Reportage dans les rues de la capitale algérienne.

Ambiance de fête dans les rues d’Alger. Sous un beau ciel bleu, les notes de musique Chaabi, la musique populaire algéroise retentissent. Un concert de rue et des gens qui dansent devant la petite boutique de Toufik. En plus des lunettes de soleil, le jeune homme propose désormais les drapeaux vert et blanc avec le croissant et l’étoile rouges. Mais pour lui, plus qu’un simple commerce, c’est un engagement citoyen.

« On est nationalistes, on aime notre pays et on est prêt à mourir pour lui, explique Toufik. Donc je vends des drapeaux algériens pour montrer mon amour pour l’Algérie. Les images de nos manifestations ont fait le tour du monde, il est important qu’à l’étranger les gens nous voient avec nos drapeaux et comprennent qui sont les Algériens. »

Chaque jour les drapeaux de Toufik s’arrachent par dizaines. Mais le vendredi, jour de grands rassemblements, le jeune homme préfère baisser le rideau pour se joindre aux manifestations.

« Ce qui se passe ici en ce moment est très important, dit-il. On ne peut plus revenir en arrière. Nous voulons un avenir meilleur pour nous et nos enfants. Il est temps que les choses changent. »

Un changement pacifique, mais avec un drapeau sur les épaules et de préférence acheté dans sa boutique, plaisante enfin le jeune commerçant algérois. Le vendredi, l’emblème national est brandi par milliers dans les cortèges de manifestants.