Affaire  » torture Ardo Gningue »: Le colonel Cheikh Sarr risque gros

Aar Li Ñu Bokk a porté plainte contre le colonel Cheikh Sarr, qui supervisait les opérations au moment des faits, devant les juridictions pour torture.
Selon le quotidien L’AS, la plateforme a saisi l’Organisation des Nations Unies (Onu) d’une lettre de dénonciation pour « actes de tortures » contre l’activiste Ardo Gningue.
Aar Li Ñu Bokk demande la suspension du colonel Sarr des missions de maintien de la paix tant qu’il n’aura pas répondu à ses actes. Une dénonciation qui pourrait même lui coûter son poste.
Le journal de rappeler l’affaire Harouna Sy qui avait été bloqué par le Secrétaire général de l’Onu d’alors, Ban Ki Moon, alors qu’il avait réussi, via un appel à candidatures, à intégrer l’Onu.