Affaire Sonko: Me Moussa Diop entre dans la danse

Ainsi, face aux accusations de viols répétitifs et de menaces de mort portées à l’encontre du leader du Pastef/ Les Patriotes, Ousmane Sonko, Me Diop s’est exprimé sur sa page Facebook. « Mes chers compatriotes, la théorie du complot a encore de beaux jours devant nous, surtout en politique.

Après avoir échangé avec mon frère Ousmane Sonko et écouté sa déclaration, je partage toute sa peine et marque toute ma solidarité à son égard dans cette affaire qui pue la manipulation injuste et le complot politique », a-t-il écrit. A l’en croire, « la machine à éliminer les robustes et dignes têtes bien faites avant 2024 est en branle ».

Me Moussa Diop de prévenir: « Refusons énergiquement l’injustice crescendo. Mon pays va vraiment mal et ce n’est pas pour cela que je me battais en 2012 ».