Affaire injures publiques – Serigne Mboup Le SYNPICS condamne avec la dernière énergie ce qui s’assimile à une rupture d’égalité des citoyens devant la LOI.

Dakarmidi- le Synpics a régit à la suite d’une plainte pour « injures publiques » contre le journal L’AS qui a été déposée sur le bureau du procureur de la République.

‘ Le Citoyen Serigne Mboup (ccbm) n’a pas plus de dignité que les journalistes de l’AS qu’il a fait convoquer devant les enquêteurs de la DIC pour une soi-disant affaire d’injures.

N’est ce pas lui-qui, sous le fallacieux prétexte de « faire mal », est allé à la RFM diffamer un directeur de publication et un journaliste dont le seul tort est d’avoir relaté une plainte déposée par la sœur de l’homme d’affaires ?

Le SYNPICS sera aux côtés des journalistes de l’AS et se constituera collégialement pour le délit de diffamation qu’ils vont intenter à Serigne Mboup qui a éhontement affabulé dans Rfm Matin, expliquant la diffusion de cette plainte dont il ne nie pas l’existence par un retard de sa part de donner de la publicité au dit journal. Quelle perfidie ! ‘ a partagé le syndicat à travers sa page facebook.

Laisser un commentaire