Affaire gazelles Oryx: Aly Ngouille Ndiaye a reçu sa part

Trois gazelles oryx (1 mâle et 2 femelles) ont été mises à la disposition du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.
 
Selon Libération qui donne l’information dans sa parution de ce samedi, elles ont été transférées dans sa réserve de «Kilim» à Linguère.
 
Le protocole a été signé entre Aly Ngouille Ndiaye et le directeur des Parcs nationaux et approuvé le 2 février dernier par le ministre de l’Environnement. 
 
Dans le protocole parcouru par le journal, il est notifié au ministre de l’Intérieur, entre autres obligations, de supporter toutes les charges liées à la capture et au transfert des animaux dans sa réserve, d’assurer le suivi sanitaire et la bonne alimentation des bêtes mais aussi la sécurité des lieux pour éviter les échappées des animaux…
 
La réserve d’Aly Ngouille Ndiaye, opérationnelle depuis 2004, fait 40 hectares. Une trentaine de personnes y sont employées en permanence.