Abdoulaye Daouda Diallo : «35 % des exonérations fiscales sont détournés»

En marge de la rentrée fiscale, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a révélé que 35 % des exonérations fiscales ont été détournés. Ce chiffre, brandi par le ministre qui procédait au lancement du programme “Yaatal” de la Direction générale des impôts et domaines (Dgid), serait tiré d’une enquête de l’Inspection générale des finances (Igf).

Ces détournements d’objectif ont poussé le ministre à bloquer ces titres. Il répondait ainsi à une interpellation du président du Cnp (Conseil national du patronat) Baïdy Agne.

Abdoulaye Daouda Diallo d’inviter «toutes les parties à un meilleur civisme fiscal».

Selon lui, ses services sont en train de repenser une nouvelle forme d’exonération, pour éviter ces impairs. «Évidemment, je ne peux pas continuer à bloquer indéfiniment ces titres d’exonération», a-t-il signalé.

Entre autres solutions préconisées par le ministre, il y a «l’élargissement de la suspension de la Tva et des autres impôts».