Qu’est-ce que la dépression post-partum ?

Dakarmidi  – La dépression post-partum est un trouble de l’humeur qui survient souvent après l’accouchement ou même deux à trois mois plus tard. Elle se caractérise par une tristesse extrême, un sentiment d’épuisement physique et mental, de l’anxiété et un malaise général qui peut durer de plusieurs semaines à plusieurs mois.

Au départ, ce trouble peut être confondu avec le baby blues, mais la différence est que dans la dépression post-partum, les symptômes sont plus intenses et plus durables et interfèrent avec la capacité à s’occuper du bébé et à accomplir les tâches quotidiennes.

En conséquence, les femmes éprouvent souvent de grandes difficultés à tisser des liens avec leurs enfants. Elles souffrent de pensées de dévalorisation et ont l’impression d’être de mauvaises mères.

De nombreuses femmes ont honte de ce qu’elles ressentent et ne demandent pas d’aide parce que la société considère la naissance d’un bébé comme un moment de joie et d’excitation. Cependant, il est important de garder à l’esprit qu’il n’y a pas de manière appropriée de traiter de la maternité. C’est pourquoi il est important de demander de l’aide lorsque nous ne nous sentons pas bien.

Symptômes de la dépression post-partum

Comme mentionné ci-dessus, il peut être difficile de déterminer s’il s’agit d’une dépression post-partum ou d’une simple réaction à la fatigue et au stress de la maternité. Cependant, lorsqu’un état de tristesse et de désespoir intense se produit, on peut commencer à envisager ce problème. Voici quelques uns des principaux symptômes :

  • Sentiments de tristesse, de vide et de désespoir
  • Pleurs intenses et prolongés sans savoir pourquoi
  • Perte d’intérêt pour les activités qui étaient auparavant agréables
  • Inquiétude excessive pour cette nouvelle phase
  • Incapacité à créer des liens avec le bébé
  • Difficulté à dormir la nuit et somnolence
  • Manque d’appétit ou, au contraire, trop d’anxiété face à la nourriture
  • Culpabilité ou inutilité excessives
  • Agitation ou paresse
  • Perte de concentration et difficulté à prendre des décisions
  • Irritation ou colère constante
  • Isolement social et familial
  • Perte d’intérêt pour les soins du bébé
  • Fatigue intense et difficulté à sortir du lit

Comment traite-t-on ce type de dépression ?

Une femme en dépression post-partum.

Il est difficile de déterminer combien de temps durera la dépression post-partum, bien que la plupart des cas s’améliorent en quelques semaines. Les médecins recommandent de prévoir le traitement à un stade précoce, sinon les symptômes risquent de se prolonger.

Ainsi, la dépression post-partum est traitée de la même manière que toute autre dépression. Toutefois, avant de recourir à des médicaments, des séances de thérapie psychologique sont suggérées, notamment lorsque la mère allaite.

La psychothérapie peut être développée individuellement ou en groupe. Si nécessaire, une thérapie familiale est recommandée pour travailler avec le couple ou certains parents proches.

De manière complémentaire, il faudra que la mère se repose bien et adopte une alimentation saine. La pratique constante d’habitudes saines contribue à améliorer l’humeur et à diminuer le risque de rechute.