Prendre soin de son corps grâce aux bienfaits de l’ail

Dakarmidi – L’ail est un super-aliment qui possède de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé, raison pour laquelle il est utilisé comme médicament naturel depuis l’Antiquité.

Les propriétés de l’ail se doivent essentiellement aux composants suivants : l’allicine, le disulfure d’allyle et le sulfure.

Mais l’ail contient également des acides aminés, des vitamines A, B et C, et des minéraux tels que le soufre, le cuivre, le calcium, le silicium et le potassium.

En somme, l’ail :

  • est un puissant antibiotique qui combat virus, bactéries, champignons et parasites ;
  • possède des propriétés anticancérigènes ;
  • est un antioxydant qui prévient le vieillissement prématuré ;
  • combat la rétention de liquides et améliore la fonction des reins ;
  • équilibre le système nerveux et prévient alors certains troubles tels que le stress ou la dépression ;
  • prévient les maladies cardiovasculaires, car il améliore la circulation et réduit le cholestérol et l’hypertension artérielle ;
  • réduit le taux de glucose dans le sang ;
  • favorise la perte de poids ;
  • protège les fonctions du foie et de la vésicule en favorisant l’élimination des toxines ;
  • améliore la santé et l’aspect de la peau (acné, psoriasis et autres troubles cutanés) ;
  • régule le processus digestif ;
  • est un aphrodisiaque naturel.

Huile d’ail : une recette pour prendre soin de son corps

l'huile d'ail aide à prendre soin de son corps

Pour bénéficier de toutes les propriétés curatives de l’ail à titre préventif, l’idéal est de consommer une gousse d’ail crue par jour. À jeun, ses effets sont encore plus puissants, mais si c’est trop pour vous, vous pouvez l’incorporer dans l’un de vos plats.

Une fois cuit, l’ail apporte quand même des bienfaits, mais il ne conserve pas les mêmes propriétés.

Dans la culture tibétaine, il existait autrefois une cure à base d’ail. Les moines avaient inventé une recette qui consistait à faire mariner l’ail dans de l’alcool. La préparation devaient ensuite être consommée de façon graduelle afin que l’organisme assimile petit à petit les propriétés de l’ail.

De nos jours, il est possible d’acheter des capsules d’huile d’ail. Ces capsules sont très recommandables pour ceux qui ne supportent pas l’odeur de l’ail ou qui ne le digèrent pas bien, ainsi que pour ceux qui n’aiment tout simplement pas l’ail.

Néanmoins, nous souhaitions ici vous livrer une recette d’ail mariné dans de l’huile d’olive. Cette recette nous permet de profiter des bienfaits de deux aliments très sains.

Si possible, choisissez de l’ail organique. Étant donné qu’il s’agit d’un remède médicinal, il est très important que les ingrédients ne contiennent pas de pesticides ni d’autres substances chimiques.

Autrement, le traitement pourrait s’avérer inefficace, et pourrait même nuire à notre santé.

Ingrédients

  • 4 tasses d’huile d’olive extra vierges  (1 litre)
  • 30 gousses d’ail (45 g)

Préparation

  • Épluchez toutes les gousses d’ail.
  • Coupez chaque gousse d’ail en deux et mettez-les dans un bocal en verre hermétique.
  • Ajoutez l’huile d’olive extra vierge de sorte à recouvrir complètement les gousses d’ail.
  • Fermez bien le bocal et conservez-le dans un endroit sombre, frais et sec pendant trente jours. Vous ne devez pas le conserver au réfrigérateur.
  • Tous les deux ou trois jours, secouez un peu le bocal.
  • Une fois les trente jours passés, filtrez le mélange de sorte à ne conserver que le liquide. Vous pouvez quand même consommer les gousses d’ail.
  • Votre remède médicinal et naturel est prêt !

Dosage

Ce remède peut être pris de différentes manières, en fonction de la finalité du traitement.

  • À titre préventif, prenez 1 cuillère à soupe par jour (15 g) seule ou incorporée dans une préparation. Consommez toujours les aliments crus afin qu’ils ne perdent pas leurs propriétés.
  • En tant que traitement intensif, prenez 3 cuillères à soupe par jour (45 g) réparties en trois prises au long de la journée. Néanmoins, si cela modifie votre digestion ou provoque des désagréments vous devrez réduire la dose. Maintenez le traitement pendant un mois, faites une pause, et recommencez le traitement si vous en ressentez encore le besoin.
  • En tant que condiment, vous pouvez assaisonner  tous vos plats avec de l’huile d’ail (salades, pâtes, soupes, sauces, etc.). Variez la quantité d’ail et d’huile en fonction du goût désiré.