Peste pulmonaire ou peste pneumonique

Dakarmidi – La peste pulmonaire est la forme la moins fréquente de la peste, mais aussi la plus dangereuse. Ce type de peste se développe en 3 jours. Pour réduire les risques de décès, elle doit être traitée dans les premières 24 heures.

peste pulmonaire

Il existe 3 voies de contagion de la peste pulmonaire. La première et la plus commune est la transmission de personne à personne, par voie aérienne. Cela se produit lorsqu’une personne respire les bactéries en aérosol émises par une personne infectée.

Il est également possible que la bactérie soit inhalée, en suspension dans de minuscules gouttes qui se forment dans le système respiratoire d’une personne infectée. La contagion ne se produit que s’il existe un contact étroit et continu avec le malade ou l’animal.

De même, la peste pulmonaire survient chez une personne atteinte de peste bubonique ou de peste septicémique et ne recevant pas de traitement adéquat pour la maladie. Dans ce cas, les bactéries peuvent migrer et se loger dans les poumons.

Les symptômes de la peste pulmonaire

La période d’incubation de la maladie peut durer entre 1 et 7 jours . Après cette période, la personne infectée manifeste les premiers symptômes, qui sont identiques à une maladie fébrile aiguë.

Des symptômes non spécifiques apparaissent, tels que maux de tête, apparition soudaine de fièvre, frissons, faiblesse, nausée, vomissements et douleur généralisée. Il est recommandé que la personne soit assistée dans les 24 heures qui suivent l’apparition des premiers symptômes.

Pour confirmer la présence de peste pulmonaire, il est nécessaire d’effectuer des tests de laboratoire. La méthode indiquée consiste à prélever un échantillon d’expectoration pour analyser et vérifier la présence de la bactérie Yersinia pestis. La séroconversion vérifie egalement la présence de la bactérie.