La viande rouge est-elle mauvaise pour la santé ?

Dakarmidi – La consommation de viande rouge n’est pas nocive pour la santé quand elle se fait modérément. Néanmoins, les viandes transformées ou une mauvaise cuisson de ces dernières peuvent supposer un risque.

Il y a quelques années, un article reliant la consommation de viande rouge à une augmentation des probabilités de mort prématurée est paru. Néanmoins, les résultats de cette étude ont été déformés par la presse et les conclusions des journalistes se sont révélées erronées.

L’article en question liait la consommation de viande rouge transformée à une augmentation du risque cardiovasculaire et du risque de cancer. Cependant, il ne reliait pas ces maladies avec la viande rouge en soi, mais avec le processus industriel lié à cette dernière.

En effet, dans l’industrie, on ajoute une bonne quantité d’additifs à la viande, et ceux-ci peuvent effectivement mettre en péril la santé à moyen et long terme. Mais la presse a étendu ce risque à la consommation de viande rouge en général.

À partir de là, la viande rouge a été démonisée, favorisant les régimes restrictifs et vegans. On a également recommandé la consommation d’aliments provenant d’animaux de manière très occasionnelle, pas plus d’une fois toutes les deux semaines.

La viande rouge est nécessaire

De la viande de veau.

 

L’être humain, en tant qu’animal omnivore, a besoin d’une alimentation variée. La viande rouge doit faire partie de l’alimentation, même en quantités modérées, comme l’affirment les experts.

Elle apporte une bonne quantité de protéines à haute valeur biologique, qui présentent tous les acides aminés essentiels et ont une digestibilité adéquate. Par ailleurs, il s’agit d’un aliment riche en fer hautement biodisponible et c’est une source de vitamines du groupe B.

La viande rouge, sous un processus culinaire adéquat (plancha, four), doit apparaître au moins une fois dans les repas de la semaine. Cependant, on doit fuir la consommation de viandes transformées, selon une étude publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology.

Les viandes froides, surtout les grasses, se composent d’une grande quantité d’additifs, de nitrites et d’autres substances nécessaires pour leur conservation, qui peuvent être nocives pour la santé si elles sont ingérées de façon habituelle.

La consommation de ces aliments transformés doit se faire de façon sporadique, pas plus d’une fois toutes les deux ou trois semaines. Une alimentation équilibrée et saine doit prioriser l’ingestion de produits frais.

La consommation de viande prévient l’anémie

L’un des problèmes des régimes vegans est l’augmentation des probabilités de souffrir d’anémie. Le fer présent dans les végétaux a une faible disponibilité. Et, à cela, nous devons rajouter la carence probable en vitamine B12, en l’absence de supplémentation. Le résultat de ce cocktail est une possible anémie à moyen terme.

L’anémie est une maladie qui se développe lentement. Par conséquent, bien souvent, ses symptômes restent latents pendant une longue période.

Cependant, la consommation de viande prévient, de manière très efficace, le développement de cette pathologie. En fait, la viande rouge est celle qui présente la plus grande quantité de fer hautement biodisponible. Ainsi, la consommation de ce type d’aliments, au moins une fois par semaine, suffirait à corriger les carences de ces micronutriments.

De la viande rouge à la plancha.

 

Attention aux méthodes de cuisson

Un autre des problèmes de la consommation de viande rouge est la méthode de cuisson à laquelle elle est soumise. Elle est souvent frite, ce qui augmente la production d’acrylamide et le risque pour la santé. Et, d’autres fois, on la fume ou la consomme à la braise, ces deux méthodes de cuisson étant risquées pour le développement de maladies à moyen terme.

Néanmoins, sa consommation à la plancha (mais il ne faut pas qu’elle brûle), au four ou en ragoût ne suppose aucun risque pour la santé. Il est intéressant de consommer la viande rouge peu cuite au lieu de la cuire trop, surtout quand il s’agit d’une préparation à la plancha.

Dans ces situations, il est primordial de garantir la qualité de la viande et sa salubrité pour prévenir de possibles intoxications alimentaires.

Consommez de la viande rouge, mais avec modération

La consommation de viande rouge n’est pas nocive pour la santé. Bien au contraire : elle est nécessaire. La consommation de viande transformée de façon industrielle et une préparation inadéquate de la viande à travers des méthodes de cuisson peu saines peuvent, en revanche, être dangereux.

Nous pouvons inclure ce type d’aliments dans notre alimentation mais nous devons essayer de faire en sorte que cette dernière soit la plus variée possible et équilibrée d’un point de vue énergétique. En faisant cela, nous améliorerons notre santé et préviendrons les maladies à moyen et long terme.