Habitudes qui pourraient empirer votre problème de cholestérol

  • Le stress
Les études lient le stress au cholestérol.

 

Certaines études ont lié les hormones présentes dans le stress à la hausse des niveaux sanguins de cholestérol.

Le stress est un mal très fréquent de nos jours. Vécu sur le long cours et de manière soutenue, il peut occasionner des conséquences notables dans notre organisme. Cependant, est-il aussi coupable d’un haut taux de cholestérol ?

Le stress peut élever notre pression artérielle, occasionner des insomnies, des changements d’habitudes et des modifications dans notre rendement mental, comme dans notre humeur mais, est-il capable d’élever le cholestérol dans le corps humain ?

À ce sujet, une étude a observé que le stress mental et émotionnel a augmenté de 11 % les valeurs de cholestérol chez des garçons sains en comparaison avec le groupe témoin. Aussi, on trouve un lien entre cholestérol et cortisol, l’hormone du stress, laquelle peut être clé dans la relation entre pathologie cardio-vasculaire et dyslipidémie.

  1. L’alcool

Quand il s’agit de cholestérol, la consommation d’alcool est une question d’équilibre. D’un côté, on a démontré que boire des quantités modérées d’alcool améliore les niveaux de « bon » cholestérol et a été lié à une réduction des maladies cardiaques.

D’un autre côté, boire trop d’alcool peut avoir un effet négatif sur les profils de lipides du sang, et en dernière instance sur la santé du cœur. Comme vous pouvez le voir, il s’agit de le consommer avec modération pour ne pas surpasser les limites permises et ne pas nuire à notre santé.

  1. Le tabac : à éviter si vous avez un problème de cholestérol

Eviter le tabac en cas de cholestérol

 

 Le tabac, en plus d’augmenter le cholestérol dans le sang, est lié à d’autres maladies cardio-vasculaires et respiratoires.

Fumer affecte le système cardio-vasculaire de plusieurs manières, avec par exemple la réduction de l’oxygène et l’usure du cœur. Le mécanisme par lequel ces maladies apparaissent ou augmentent est le suivant : la nicotine pourrait augmenter l’agrégation plaquettaire, le cholestérol et les triglycérides dans le sang.

Le monoxyde de carbone augmente aussi le cholestérol dans le sang, entre autres dégâts. C’est pour cette raison que fumer des cigarettes light ne diminue pas le risque de maladies. En effet, le fumeur a tendance à inhaler plus de fumée pour compenser la dose de nicotine avec laquelle augmentera le monoxyde de carbone, augmentant ainsi les problèmes liés au tabac.

  1. Les contraceptifs oraux

Les contraceptifs ont plusieurs effets secondaires dans la santé de la femme, et l’une d’entre elles peut être l’augmentation du cholestérol. Mais il faut savoir que tous les contraceptifs ne produisent pas les mêmes effets. Aussi, tous les types de cholestérol ne sont pas mauvais.

Les contraceptifs à base de progestatifs possèdent seulement une classe d’hormone et se présentent en général sous forme de minipilule. Ce type de contraceptifs a plusieurs avantages et est très efficace, en plus du fait que nous pouvons l’utiliser pendant l’allaitement.

Mais, malheureusement cela présente un effet hypercholestérolémique. Cette méthode, utilisée fréquemment, augmente le mauvais cholestérol ou LDL et réduit le bon cholestérol ou HDL. C’est pour cela que si vous optez pour ce type de contraceptifs il est indispensable que vous fassiez des analyses de contrôle régulièrement.

Si vous avez un problème de cholestérol, rappelez-vous que…

Pour que le corps fonctionne bien, il est nécessaire qu’il y ait un équilibre entre les deux types de cholestérol, de manière à pouvoir éviter des problèmes cardio-vasculaires causés par des niveaux élevés de cholestérol. Une alimentation équilibrée et de l’exercice physique sont essentiels pour que vous puissiez vivre sainement et améliorer votre problème de cholestérol.