En quoi consiste l’utilisation du sang des patients guéris ?

Dakarmidi  – L’utilisation du sang de patients atteints de coronavirus guéris est une technique qui a commencé à être utilisée et qui est toujours à l’étude. Toutefois, cette même technique a été utilisée dans le passé pour le traitement d’autres infections, telles que le virus Ebola.

Ce traitement est basé sur un mécanisme appelé immunité passive. Lorsqu’une personne surmonte une infection, c’est grâce à des molécules spécifiques contre le virus qui a causé l’infection. Ce sont les anticorps.

Ces anticorps circulent dans le sang de cette personne et sont capables de neutraliser le virus. L’idée est que si nous introduisons ces anticorps chez une personne atteinte de l’infection, ils peuvent l’aider à combattre le virus plus efficacement.

Actuellement, cette technique a été mise en oeuvre aux Etats-Unis et dans certaines villes d’Espagne, entre autres. Cependant, elle ne peut être utilisé que pour les patients qui sont dans un état critique. En outre, il doit être démontré que l’autre personne a complètement éliminé le coronavirus de son corps.