Les atouts bien-être de la menthe !

Dakarmidi – Depuis la haute antiquité, on utilise la menthe en tant que plante médicinale. Aujourd’hui, la menthe est accessible sous forme d’huile essentielle, d’hydrolat, de tisane, et elle est aussi un ingrédient star dans certains cosmétiques… Vous allez tout savoir sur l’utilisation de la menthe dans cet article. Vous apprécierez si vous avez les jambes lourdes, la peau grasse, l’haleine fétide ou le ventre encombré de ballonnements…

ll y a plusieurs menthes !

Au départ, la menthe était évidemment utilisée sous forme d’infusion de plantes fraîches ou sèches ou comme aromate dans les plats. Les menthes (car il y en a plusieurs ;-)) sont riches en oligo-éléments (dont fer et manganèse), en antioxydants, et en flavonoïdes. On distingue surtout la menthe fraiche ou verte (mentha spicata) de la menthe poivrée (mentha piperita).

On distille la menthe pour obtenir de l’huile essentielle de menthe, utilisée comme arôme dans l’industrie agro-alimentaire (les chewing gums peuvent en contenir), ou pour produire un menthol naturel (aujourd’hui rare), mais aussi de l’hydrolat ou eau florale de menthe.

L’hydrolat de menthe, c’est l’eau qui a servi à distiller la menthe et qui est très légèrement chargée en traces d’huiles essentielles seulement, donc qui comporte moins de contre-indication.

Il existe plusieurs menthes, et donc une multitude d’astuces à pratiquer avec leurs extraits :

La menthe verte ou menthe fraîche ou menthe nanah (mentha spicata) : c’est elle qui donne un si bon goût à nos chewing-gums ! C’est une menthe plus douce qui a surtout de l’intérêt en cuisine ou pour le thé à la menthe. Son odeur fraîche plaît à tout le monde ou presque.

ASTUCES MAISON à la menthe verte ou menthe « fraîche » :

Pour le plaisir, on peut ajouter 1 à 2 gouttes maxi de cette huile essentielle à une dose de gel douche pour une toilette tonique et revigorante !
> Si on verse une goutte d’huile essentielle sur un sucre à sucer ou à une cuillère à thé de miel, on obtient un bonbon apaisant et rafraîchissant pour la gorge et l’haleine (NDLR : dès 6 ans, hors femmes enceintes et allaitantes).
> Un bon thé à la menthe fraîche, ou un mojito maison, c’est facile à préparer et cela aide à digérer (enfin, surtout le thé). Il suffit d’écraser 3 à 6 feuilles de menthe fraîche dans la boisson

La menthe poivrée (mentha piperita) : est caractérisée par sa force olfactive, son essence puissante, et ses composés cétoniques.

Cette plante donne une huile essentielle noble assez rarement utilisée en cuisine ou alors à très faible dose (pour aromatiser une sauce salée ou sucrée en fin de préparation).

On utilise aussi l’huile essentielle de menthe poivrée comme un antalgique puissant et parfois aussi comme un agent antiseptique dans une formule. Attention l’huile essentielle de menthe poivrée ne doit pas être utilisée sur des femmes enceintes et allaitantes, ou des enfants en dessous de 12 ans, ni par des personnes épileptiques, car elle est riche en cétones.

Rien de tel qu’une tisane de menthe poivrée pour digérer et éviter les ballonnements, les crampes ou les nausées : placer de 15 à 25 g de feuilles de menthe poivrée séchée ou fraîche dans 1 litre d’eau frémissante pendant 10 minutes à couvert. Filtrer et boire cette infusion trois fois par jour. A ne pas faire si on souffre de reflux gastrique ou d’oesophagite car cela aura alors l’effet d’augmenter le mal. Idéalement, on boit la tisane 1 heure à distance des repas.
> En cas de mal de tête par exemple on masse une goutte (une seule) sur les 2 tempes pour donner un effet « froid » à la tête qui se trouve ainsi libérée.
> On peut bénéficier de l’effet réfrigérant de l’huile essentielle de menthe poivrée en ajoutant une goutte à un peu de crème pour les jambes lourdes ou les pieds fatigués aussi.

L’hydrolat de menthe poivrée peut être utilisé par tous, dès 6 ans. C’est un bon remplaçant du déo si on transpire peu, et un chouette spray anti-jambes lourdes en fin de journée si on le vaporise de bas en haut.
On peut gargariser l’hydrolat de menthe poivrée pour une haleine fraîche ou comme eau de rinçage des dents.

Il existe aussi d’autres menthes comme la menthe pouliot (mentha pulegium) : C’est une menthe moins commune, qu’il ne faut pas utiliser sans les conseils d’un herboriste qualifié ou d’un pharmacien spécialisé.

La menthe citronnée (mentha citrata) : Son essence est utilisée comme relaxante et antispasmodique dans des formules d’aromathérapie, en massage. On ne dépassera pas 5 gouttes de cette essence par cuillère à soupe d’huile neutre pour un massage du dos ou du corps entier. A ne pas utiliser sur une femme enceinte ou allaitante non plus, comme toutes les menthes.

Alors Comment conserver la menthe à la maison ?

Fraîchement coupée, la menthe fraîche se conserve quelques jours au frigo, pas plus d’une semaine. Pour la conserver dans les meilleures conditions, mettre les feuilles de menthe fraîche dans du papier cuisine humide puis dans une boîte plastique au frigo.