Urgent – « Je ne suis ni Khalifa Sall, encore moins Karim Wade, si Macky Sall me touche, il tombe » Ousmane Sonko

Dakarmidi – Depuis la verte Casamance où il se trouve actuellement, le leader du Pastef n’a pas été tendre avec l’opposition classique et le régime en place. Ousmane Sonko est actuellement au sud du Sénégal pour des visites de courtoisie, ordinaires, qu’il avait prévues dans son calendrier depuis longtemps. Il en a profité pour rassurer ses militants et sa famille, que de telles manœuvres contre lui ne sont que des feuilles mortes qui attendent un petit vent pour échouer dans les caniveaux. « Je ne suis ni Khalifa Sall, encore moins Karim Wade, si Macky Sall me touche, il tombe », propos de Ousmane Sonko à ses militants venus le voir pour lui renouveler tout leur attachement et leur soutien indéfectible. Le Pastef promet un rassemblement exceptionnel ce samedi à Ziguinchor, une démonstration de force pour faire reculer le régime en place dans ses démarches de vouloir mettre le leader des patriotes en prison. Il faut aussi remarquer que le débat autour des 94 milliards, où Sonko est mis en exergue, que la réconciliation entre Wade et Macky et la libération de Khalifa Sall n’occupent plus la une de l’actualité, tellement le patron du Pastef est devenu incontestablement le chouchou de la presse et le sujet de discussion des places publiques et des foyers. Une affaire qui risque de causer d’énormes dégâts à l’état si le dossier n’est pas géré au delà de toute passion. À suivre …

La rédaction

Laisser un commentaire