Tchad – Message à la Nation : Idriss Déby annonce la création d’une nouvelle cour anti-corruption

Dakarmidi – Dans son message à la nation, le chef de l’État tchadien a, selon RFI, reconnu qu’en plus de la conjoncture internationale défavorable, d’autres facteurs ont compromis le développement du Tchad.

« Nous devons reconnaître aujourd’hui que la corruption et le détournement ont gravement consommé les ressources nécessaires au développement du pays, a déclaré Idriss Déby. C’est pourquoi la lutte contre les prédateurs sera plus que jamais renforcée et une cour spécialement dédiée aux crimes économiques et à la corruption sera mise en place dès le premier trimestre de l’année 2017 ».

« Nous allons nous serrer la ceinture, a poursuivi Idriss Déby. Quand nous avons eu l’argent du pétrole, nous avons accordé des augmentations. À présent qu’il n’y a pas d’argent, nous devons accepter les efforts et les sacrifices pour ne pas aggraver les déficits et rétablir les équilibres dans notre économie. C’est à ce prix, et à ce prix seulement, que nous pouvons espérer redémarrer la machine ».

Dans la même veine, cette annonce comme quoi les Tchadiens devront « se serrer la ceinture » augure mal pour les fonctionnaires en grève depuis plus de trois mois. « Pourquoi les caisses sont vides ? Il faut bien qu’il [Idriss Déby] se pose la question, réplique Younous Mahadjir, vice-président de l’Union des syndicats du Tchad, toujours selon la même source, en soulignant que si les caisses sont vides c’est que l’argent a été « dilapidé ».