Système d’alerte précoce et de réponse: La Cedeao prône l’équilibre social entre hommes et femmes

Dakarmidi – La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), souhaiterait un équilibre social entre les hommes et les femmes. Ce souhait, a été exprimé lors d’un atelier sur l’intégration de la dimension genre dans le système d’alerte précoce et de réponse, organisé le 10mai. « Nous attendons d’avoir une société beaucoup plus équilibrée, où les femmes ont les mêmes droits que les hommes et en jouissent de la même manière », affirme le directeur de « Alerte Précoce et de Réponse ».

Accéder à cet équilibre, nécessite une sensibilisation des femmes dans le cadre d’ateliers de ce genre. « Il faudra tout d’abord, que les femmes soient formées pour avoir les mêmes chances que les hommes », conseille Abdou Lahat Gueye.

Selon lui, c’est dans cet optique que le centre de genre de la Cedeao s’est rendue dans les zones de conflits. « C’est tout d’abord les femmes qui en souffrent le plus. Même si des hommes décèdent dans les combats, les responsabilités sociales, familiales reviennent aux femmes », soutient M. Gueye. Il souligne également le fait que le taux de scolarisation des garçons soit plus élevé que celui des filles. Car selon lui, ces dernières quittent très tôt les établissements scolaires à causes de différents facteurs sociaux.

Conscient de la précarité des conditions de vie des populations de la sous-région, la Cedeao essaie de mettre en place les moyens nécessaires pour aider et appuyer les Etats, afin qu’ils soient dans un environnement beaucoup plus pacifique.

La Rédaction