Syrie : Poutine annonce un cessez-le-feu entre Damas et les rebelles syriens

Dakarmidi – Vladimir Poutine annonce la signature d’un accord de cessez-le-feu entre Damas et l’opposition armée. Plus tôt aujourd’hui, le ministre des Affaires étrangères turc avait annoncé qu’un cessez-le-feu généralisé à toute la Syrie devrait être mis en place avant le Nouvel An. « Trois documents ont été signés: le premier est entre le gouvernement syrien et l’opposition armée sur le cessez-le-feu sur l’ensemble du territoire syrien », a déclaré Poutine, en précisant qu’un autre document porte sur des négociations de paix.

L’armée syrienne confirme le cessez-le-feu qui entrera en vigueur ce soir à minuit. Ce cessez-le-feu exclut toutefois les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ainsi que ceux du Front al-Nosra, l’ex-branche syrienne d’al-Qaïda rebaptisée Fateh al-Cham. La coalitiçon de l’opposition a annoncé son soutien au cessez-le-feu.

Le président russe Vladimir Poutine a aussi annoncé aujourd’hui une « réduction » de la présence militaire russe en Syrie, où l’armée mène une campagne de frappes aériennes en soutien au régime de Damas depuis septembre 2015. « Je suis d’accord avec la proposition du ministère de la Défense sur une réduction de notre présence militaire en Syrie », a-t-il indiqué lors d’une rencontre télévisée avec ses ministres de la Défense et des Affaires étrangères. Mais « nous allons absolument poursuivre la lutte contre le terrorisme international », a-t-il précisé.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a de son côté annoncé le début de préparatifs aux négociations de paix sur le règlement du conflit syrien qui doivent avoir lieu prochainement à Astana, la capitale du Kazakhstan, à l’initiative de la Russie. « Nous commençons avec les Turcs et les Iraniens à préparer la rencontre à Astana », a-t-il indiqué, alors qu’Ankara et Téhéran ont affiché leur volonté d’être avec Moscou des garants d’un éventuel accord de paix entre le régime syrien et l’opposition qui pourrait être conclu à Astana.