Sonko au Rassemblement de Aar Li Nu Bok : « Je suis prêt à pardonner à Macky, Aly Ngouille et Aliou Sall »

Dakarmidi-La prise de parole de Ousmane Sonko dans les Allées du Centenaire a eu le don de haranguer les foules. Mais le début de sa déclaration en également surpris plus d’un. Évoquant le troll des internautes sénégalais sur « les 400 mille francs que Aliou Sall leur devrait » (ils ont fait la division 6000 milliards: population Sénégal), le leader de Pastef Les Patriotes a indiqué qu’il était prêt à pardonner tout à Macky Sall, à son frère Aliou Sall et au ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye.

Une phrase qui a surpris la foule avant que son auteur ne revienne pour mettre deux conditions. « Moi Ousmane Sonko, suis près à pardonner Macky à Aliou Sall et à Aly Ngouille Ndiaye. Mais
à deux conditions : le premier c’est, que les milliers de milliards de dollars issus du pétrole et du gaz et convoyés à l’extérieur soient rapatriés au pays pour peuple; que tous les contrats soient renégociés.
La deuxième condition, c’est qu’il prenne les dispositions pour qu’il ne soit plus possible que deux ou trois personnes s’enferment dans un bureau pour signer des contrats à l’insu du peuple sénégalais
Que Macky Sall prenne ses engagements. S’il ne fait pas ça, je prends l’opinion à témoins que nous nous engageons à traduire Macky Sall dans les hautes juridictions pour haute trahison », a-t-il déclaré.

 

avec Pressafrik