Situation politique à l’aube des législatives en Gambie : Les inquiétudes de Sheikh Sidya Bayo

Dakarmidi – Sheikh Sidya Bayo émet des doutes quant à l’avenir politique de la Gambie. Le leader du Conseil nationale de transition pour la Gambie (Cntg) n’est pas rassuré par la situation politique qui prévaut dans son pays au lendemain d’une crise électorale et au moment où l’espoir porté sur les nouvelles autorités grandit de plus en plus. Face à la presse, il a partagé son sentiment amer : « Les échos qui me reviennent ne sont pas bons. Les gambiens sont révoltés on voit déjà cette coalition (Présidentielle) en ordre dispersé à l’aube des législatives prévues le 6 avril prochain et dont la campagne démarre ce 9 mars, a expliqué M. Bayo.

Pour lui, le chemin pris par la coalition du président Barrow à quelques semaines des législatives n’augure pas de meilleures lendemains : « Malheureusement l’entame des législatives en tout cas pour la coalition ne va pas dans le sens que l’administration Barrow avait prévu. Et si l’ont fait des calculs, c’est assez dangereux d’aller à ces législatives en ordre dispersé », a-t-il averti non sans évoquer les conséquences qui peuvent découler d’une telle situation. «Les conséquences, c’est le retour de l’Alliance patriotique pour la réorientation et la construction (Aprc) à l’Assemblée nationale et ça affaiblira le pouvoir du président Adama Barrow » signe -t-il.