Serigne Modou Bousso Dieng : « Je n’ai pas de problème avec le parrainage… Macky Sall est un homme qui ne connait que ses intérêts personnels »

Dakarmidi – « Je n’ai pas de problème avec le parrainage. Même pour 500.000 signatures, je suis d’accord ». Serigne Modou Boussou Dieng s’exprimait ainsi dans l’émission « Tribune Politique » de Senegal7. Pour le candidat déclaré à la présidentielle du 24 février 2019, « le parrainage ne constitue nullement une barrière pour lui.

« Je suis prêt. Même pour plus que 65.000 signatures. Je peux avoir toutes les signatures et je ne donnerai aucun moyen au conseil constitutionnel de refuser le nombre de mes signatures pour la candidature. Toutes mes signatures seront justifiées et claires », a-t-il lancé face au journaliste Birama Thior.

Parlant de ses relations avec Macky Sall devenues ces derniers moments troubles, le président de l’Union des Groupes Patriotiques (UGP) dira : « Macky Sall était, et est toujours mon ami. Mais le problème est qu’il est quelqu’un qui change de conduite selon ses intérêts. Il ne se soucie que de lui-même. Il est très orgueilleux. Quand je le soutenais c’était pour Touba et les résultats que je lui ai apporté là-bas il ne les a pas eu dans beaucoup de régions. Moi je n’ai que Touba : c’est mon tout. Et pour choisir entre la ville de Cheikh Ahmadou Bamba et Touba, vraiment je lâche Macky Sall. Il n’a pas été satisfait politiquement de Touba et il a décidé de sanctionner. Aucune nomination à Touba qui est la deuxième ville du Sénégal et aussi deuxième économie du pays qui participe dans le budget à hauteur de plus 250 milliards de francs CFA ».

Dans la foulée, le Coordonnateur de la confédération internationale des familles religieuses martèle : « Il a montré récemment qu’il comptait sur Matam et Fatick pour plus 50%. Il a fait de très mauvais discours. Macky Sall parle mal, il fait des discours qui mettent de coté une frange de la population. Tant que Macky Sall ne changera pas de conduite, il continuera de manquer le soutien de certains ».

La rédaction