Sécurité au magal de Touba : L’Etat sort le grand arsenal et innove avec la surveillance aérienne par hélicoptère

Dakarmidi – Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique a présidé samedi à Touba la dernière réunion d’évaluation des préparatifs du Magal de Touba prévu ce samedi 19 no­vembre. Abdoulaye Daouda Diallo  s’est réjoui du respect des engagements pris par les différents services pour le succès de l’évènement religieux.

Abdoulaye Diop, directeur de la Sécurité publique, a informé que le dispositif sécuritaire de la police sera mis en place à partir de mardi. Il  a aussi d’après  le quotidien annoncé que les 7 postes de police avancés réclamés par le Comité d’organisation seront fonc­tionnels au niveau des différents quartiers. Ceci pour faciliter les interventions.

Quant à la Bri­gade nationale des sapeurs-pompiers, l’ensemble du détachement sera en place à partir de mercredi. Pour la gendarmerie nationale, le commandant Alioune Diop, chargé des opérations du Magal, a­près avoir informé de la présence de 800 gendarmes en renfort a parlé de l’innovation de cette an­née avec la surveillance aérienne par hélicoptère pour mettre hors d’état de nuire les malfaiteurs entre autres mesures draconiennes allant toutes dans le sens de permettre un Magal paisible. Il est aussi à noter  l’interdiction formelle aux motos Jakarta de circuler entre les  villes.

La Rédaction