Rufisque : le calvaire des habitants de Diokoul Wade depuis 7 ans (images)

Dakarmidi – Nous sommes bien à Rufisque. Cette ville où Abdoul Aziz Konate a soutenu becs et ongles, que les canaux sont fermés, l’inondation définitivement résolue.

Pape Sarr habitant du quartier Diokoul Wag, a pris ces photos le mardi 07 Juin 2107 derrière sa maison (Le Quai de pêche de Rufisque)

« Imaginez notre calvaire. La nuit, on n’ose ouvrir la bouche. Sinon, c’est une vague de moustiques qui nous parvient à la gorge. » Quand je vous disais que les moustiques peuplent et dirigent la ville de Rufisque… », dira le rufisquois qui martèle  » Ici, l’odeur de poisson, les eaux sales, les ordures, l’encombrement et le bruit de moteur des camions est une réalité Permanente (24h/24, 7j/7, 365j/365) ».

Vous me demanderez certainement ce qu’ils feront avec les pluies ? Eh bien. Facile à deviner. Les eaux du canal iront simplement prendre possession des maisons alentours, le pont deviendra alors impraticable, les riverains se frayeront des passages (sacs de sable, briques, planches… Ce ne sont pas les chutes qui manquent.

« La nuit, il ne faut même pas penser sortir, surtout quand la Senelec se prête à son jeu favori. Expérience.), le paludisme et les maladies diarrhéiques trouveront toutes leur symptomatologie et complications dans cette zone », avance-t-il.

Voilà, entre autres dommages, le quotidien (depuis plus de 7ans) de ces Rufisquois.

La Rédaction