ROSSO SÉNÉGAL| « Aucun cas suspect parmi les 25 immigrés» (Préfet de Dagana)

Coincés depuis quelques jours à la
frontière entre le Maroc et la Mauritanie, les 25 migrants sont finalement arrivés à Rosso-Sénégal à la traversée entre la Mauritanie et le Sénégal.

Accueillis par les autorités administratives, notamment le préfet du département de Dagana, M. Ibra Fall, de la sous-préfète de Ndiaye, Mme Oumou Diamanka, en présence des services sanitaires, du SAMU, de la Croix rouge, de la gendarmerie, de la police et des autorités locales, ces migrants n’ont pas échappé au contrôle sanitaire de la frontière.

Si l’on se fie aux propos du préfet du département de Dagana, M. Ibra Fall, ils ne présentent aucun signe de nature pouvant indiquer une pathologie.

“Ils ont tous été contrôlés et Dieu merci, nous n’avons enregistré aucun cas suspect. À l’aide de thermo-flash nous avons mesuré leur température et aucun de ces migrants ne présentait de signe pouvant indiquer une pathologie”, a rassuré l’administrateur civil.

À Rosso-Sénégal, ces migrants ont été désinfectés avant d’être acheminés à Saint-Louis sous escorte de la gendarmerie pour les besoins du confinement et des tests contre le Covid-19.

“Après la traversée, les migrants sont également passés par le lavage des mains, ils ont rempli les formalités administratives et enfin, ils ont embarqué à bord de deux bus affrétés par le gouverneur de la région de Saint-Louis, sous escorte de la gendarmerie et du SAMU en direction de Saint-Louis où ils seront confinés au niveau d’une formation sanitaire pendant quatorze jours, la durée d’incubation”, souligne toujours le préfet.

Ces migrants sont composés de 21 sénégalais, 3 ivoiriens et un nigérian, dont trois femmes sans enfant.

L’autorité administrative rassure également que tout le monde sera pris en charge gratuitement par les autorités, le temps du confinement…