Ralliement à la coalition, « Manko Taxawou Senegaal » : l’UNP plaide pour une réforme du code électorale

Dakarmidi – Dans le souci de renforcer le système démocratique, et de mettre en place une Assemblée nationale qui joue son rôle de contrôle de l’exécutif, l’Union nationale patriotique (UNP), propose le vote d’un nouveau code électoral consensuel plus équitable et plus transparent.

Réforme qui doit portée selon l’union sur le mode de scrutin, le bulletin unique entre autres. Le président Moctar Sourang estime que ces réformes permettront d’aborder les élections présidentielles de 2019 dans la quiétude assurant ainsi la sincérité du scrutin.

Toutefois, compte tenu des législatives de juillet 2017, M. Sourang souligne l’exigence d’une coalition de tous les partis de l’opposition pour accéder à une majorité parlementaire. Il affirme d’ailleurs que c’est le mode de scrutin actuel qui l’exige.

Le leader de l’UNP appelle ainsi la coalition ‘Manko Taxawou Senegaal’ à prendre en compte les enjeux de ces législatives et de privilégier les intérêts du peuple sénégalais au détriment de ceux de leurs partis respectifs.

Sur ce, l’UNP annonce son adhésion à la coalition de l’opposition en ces termes : « nous décidons de prendre notre place dans la coalition « Manko Taxawou Senegaal » dans laquelle nous revendiquons notre place en bonne et due forme, et appelons tous les partis d’opposition, mouvement et personnalités indépendantes, soucieux de l’avenir de la Nation, à y adhérer pour une Assemblée nationale forte et indépendante ».

La Rédaction