QuesTekki 65-Rapport ITIE 2015, Budget 2018 dynastie « Faye-Sall »: Mamadou Lamine Diallo fait son analyse

Dakarmidi – Comme chaque mardi, Mamadou Lamine Diallo revient avec des dossiers importants dans son analyse « Questekki ». Pour ce numéro 65, le leader du mouvement « Tekki », s’est intéressé au rapport 2015 du Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). Il a aussi mis en gras le budget 2018 qui pour lui, est juste un festin de la dynastie « Faye-Sall ».

Dossier Ressources Naturelles : Les biais du Rapport ITIE 2015
Ce rapport met l’accent sur les revenus tirés par l’Etat du secteur minier pour 2015. Je pense que ce n’est pas juste de rajouter comme en 2014 les montants des transactions illégales entre le gouvernement et Arcellor Mittal effectuées sans l’accord de l’agent judiciaire de l’Etat, 49 milliards en 2014 et 28,2 milliards en 2015. En outre, il faudrait mettre en face les paiements de l’Etat à Kumba Ressources s’agissant du même dossier pour être clair.

Hors mis ces paiements exceptionnels, les revenus tirés du secteur extractif délimité par ITIE passent de 55, 7 à 80 et ce sont les cimenteries qui paient le plus.
Présentés comme tels, ces chiffres ne disent pas grand-chose. La richesse est matérielle est relative ainsi que sa mesure. Il est bon de le rappeler aux « génies » de la galaxie Faye Sall.
Ce que le peuple doit savoir, c’est comment se partage le chiffre d’affaires entre l’entreprise, les salariés expatriés, les salariés locaux, les actionnaires, les fournisseurs étrangers, les fournisseurs locaux, l’Etat central et les collectivités locales. C’est un tel exercice qui fait sens.

Le départ du tailleur constitutionnel de Macky Sall du CN ITIE permettra d’engager un dialogue pour faire chaque année un tel exercice.

Dossier Nouveau : Budget 2018 : le festin de la dynastie Faye Sall s’amplifie
Le Gouvernement prétend faire du social pour 2018. En vérité, c’est un artifice pour prendre l’argent des Sénégalais et financer le budget de campagne électorale de la dynastie FayeSall.

Pour commencer, on notera que Macky Sall continue de dépenser au moins 40 millions par jour comme en 2017. Ses 55 Chargés de mission deviennent 65 et sont affectés au Secrétariat Général de la Présidence de la République.
En outre, il se fait affecter 2,5 milliards pour des investissements dans des programmes d’appui aux initiatives de solidarité et aux filets sociaux. Ce ne sont que des fonds politiques en plus des 8,85 milliards classés au chapitre des transferts courants.

La démonstration sera faite que l’objectif de Macky Sall est l’installation d’une dynastie au pouvoir. La nomination du facteur de Franck Timis à la CDC est un élément de sa stratégie, comme l’omission volontaire des dispositions transitoires dans la constitution de 2016.
Le Social chez Macky, c’est du bluff, c’est réservé aux membres de la dynastie et aux affidés. On peut être sûr que si la fille Aicha Diallo était membre de la dynastie FayeSall, elle aurait été mieux traitée à l’hôpital de Pikine.