Procès Barthélémy Dias, ça chauffe au tribunal…

Dakarmidi – Les nerfs sont tendus au tribunal de Dakar où se poursuit le procès de Barthélémy Dias.  Au lieu de se calmer est de vider tranquillement l’affaire, les différentes parties se livrent à un spectacle désolant indigne d’une justice qui se respecte. D’un côté  comme de l’autre, on se chamaille et l’audience est en train de dégénérer. Voici quelques séquences d’échanges de paroles chaudes entres les différentes parties.

Barthélémy qui ne pouvait plus de gober les coupures du procureur pendant ses interventions, s’en est pris à lui :  « Je ne suis pas un écolier. Je ne répond pas par un oui ou non nous sommes dans un procès. J’ai le droit de répondre à une question totalement. Je ne partage pas votre point de vue par rapport à ce j’ai dis dans ma version des faits. M.Le Président il ne pose pas de questions il m’accuse. Il ne peut pas me coupé ».

Me El Hadji intervient pour défendre son client : « Vous devez vous contenter de la réponse de mon client. J’assiste mon client. J’ai levé mon doigt pour prendre la parole. Je ne vais pas vous laissé massacré mon client. On ne nous intimide pas. Il ne faut pas torturé mon client ».

Le Procureur Niang à Me El Hadji : « Ni vous M. Barthélemy Toy Dias ni votre avocat, ne pourront arrêter ce procès. Me Diouf n’abîmait pas notre micro. M.le Président il n’appartient pas à M.Dias et ses conseils de diriger l’audience ».

Agacé par cette tournure le président a du intervenir en haussant le ton pour calmer la salle est permettre au procès de reprendre son cours normal….

a EUIVRE